• Un aveu embarrassant pour le Chef de l’État sud-africain

    Alors que l’Afrique du Sud peine à sortir de la crise économique, le Chef de l’État Cyril Ramaphosa se serait bien passé de l’aveu de l’un de ses fils. Andile Ramaphosa a en effet reconnu dans une interview exclusive au média sud-africain News24 qu’il avait reçu 140 000 dollars de la part de l’entreprise privée de sécurité Bosasa, alors qu’il dirigeait Blue Crane Capital, une société informatique. Bosasa est aujourd’hui mise en cause dans une vaste affaire de corruption qui éclabousse le Congrès national africain (CNA), le parti au pouvoir. « Il s’agit d’une grave erreur de notre part », a déclaré le fils du Chef de l’État. Depuis qu’il a succédé à Jacob Zuma en 2018, ce dernier s’est donné comme priorité de lutter contre les malversations financières…

  • EDF et Leader Occitanie veulent valoriser l’innovation en Afrique

    EDF et Leader Occitanie, le cluster des entreprises en croissance maîtrisée de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, ont annoncé le 20 mars la signature d’un accord pour valoriser l’innovation des PME-PMI régionales. Cela englobe une action vers l’Afrique, au travers du prix EDF Pulse Africa lancé en 2018, et qui a pour projet de créer un forum économique, dont la première édition sera organisée à Casablanca (Maroc) en 2019. Lors de l’EDF Pulse Africa 2018, un prix Coup de cœur avait été remis par Gilles Capy, directeur régional d’EDF Occitanie, à la start-up camerounaise Save Our Agriculture. Pour l’édition 2019, EDF Africa décernera le 13 juin son prix Coup de cœur à une start-up d’Occitanie : ce lauréat, ainsi que d’autres pépites régionales, bénéficieront d’une semaine de business meetings en Afrique organisée par Leader Occitanie, en profitant de ses réseaux acquis depuis l’ouverture de Leader Maroc, pensé comme un hub vers l’Afrique subsaharienne.

  • 200 millions de dollars pour le Gabon

    Le 25 février, la directrice des opérations de la région Afrique centrale de la Banque mondiale, Elisabeth Huybens, et le Ministre gabonais de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du développement, Jean-Marie Ogandaga, ont signé une convention pour un appui budgétaire de 200 millions de dollars à Libreville. La Banque mondiale avait déjà apporté une aide de 222,7 millions l’année dernière. Cette aide, dont les conditions de remboursement n’ont pas été précisées, vise à permettre au Gabon de mettre en œuvre son plan de relance économique. Une partie des fonds servira à accroître l’efficacité et la transparence de la collecte des recettes, à contrôler l’évolution de la masse salariale et à améliorer la performance des agents publics, ainsi qu’à rendre plus transparentes les dépenses publiques.

  • 6e édition du FIAD à Casablanca, une plateforme business incontournable en Afrique

    La 6e édition du Forum international Afrique développement (FIAD) s’est tenue du 14 au 15 mars 2019 à Casablanca (Maroc). Placé sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, ce grand rendez-vous du monde des affaires a permis de réunir des milliers de chefs d’entreprises et décideurs, venus de plus de 30 pays. Le FIAD est devenu, depuis sa création en 2010, une plateforme de rencontres d’affaires incontournable sur le continent. D’après les chiffres, il a rassemblé plus de 7 500 opérateurs issus de 36 pays depuis sa création, et a généré plus de 17 000 réunions B to B. Pour cette 6e édition, 7 pays étaient à l’honneur : le Mali, la Côte d’Ivoire, l’Égypte, l’Éthiopie, le Kenya, le Rwanda et le Cameroun. Le Président de la Sierra Leone, Julius Maada Bio, était l’invité d’honneur.