Feuilles de route

Tanger Med, première place portuaire africaine

Situé au détroit de Gibraltar, à la pointe nord du continent africain, le complexe industrialo-portuaire Tanger Med est devenu le symbole du rayonnement international du Maroc. Le pays contrôle le deuxième point de transit du commerce mondial.

Par Pius Moulolo - © AFP - FADEL SENINA

« Nous procédons au lancement d’un des plus grands projets économiques dans l’histoire de notre pays. Il s’agit du nouveau port Tanger Méditerranée, que nous considérons comme le noyau d’un grand complexe portuaire, logistique, industriel, commercial et touristique. […] Le Maroc consolide ainsi son ancrage dans l’espace euro-méditerranéen et dans son environnement maghrébin et arabe. Il valorise sa vocation de pôle d’échanges entre l’Europe et l’Afrique, la Méditerranée et l’Atlantique, et renforce, en même temps, son rôle central en tant que partenaire actif dans les échanges », déclarait Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’occasion du lancement des travaux du port en février 2003.
Bâti sur une superficie de 1 000 ha, Tanger Med est un hub logistique desservant 186 ports dans 77 pays à travers le monde. Le site est constitué d’un complexe portuaire, une plateforme industrielle et une zone de services innovants. En 2018, Tanger Med a notamment été désigné 1er port à conteneurs en Afrique et 45e au monde dans le classement « Top 50 World Container Ports ». En 2017, le volume traité était de 3 312 409 conteneurs Équivalent vingt pieds (EVP), surpassant pour la première fois sa capacité nominale de 3 millions d’EVP. Il déclasse ainsi ses principaux concurrents que sont Port-Saïd en Égypte et Durban en Afrique du Sud.

Complexe portuaire de classe mondiale

Tanger Med, c’est avant tout 800 entreprises installées pour un volume d’affaires annuel de 6 400 millions d’euros, 70 000 emplois et 267 000 flux logistiques dans la zone industrielle Tanger Med Zones. Le complexe portuaire est constitué du port Tanger Med I, d’une Zone franche logistique, d’un centre d’affaires, et du deuxième port en construction Tanger Med II. En 2005, le leader mondial APM Terminals a obtenu une concession de 30 ans sur le premier Terminal à conteneurs (TC1). Les travaux de dragage réalisés sur ce terminal fin septembre 2012 ont porté le tirant d’eau à -18 m. Ce qui lui a permis de recevoir dès 2013 des navires de classe Triple E de Maersk Line. Eurogate Tanger est concessionnaire du deuxième Terminal à conteneurs (TC2). Cette infrastructure accueille les plus grands armateurs mondiaux de porte-conteneurs, à savoir : Maersk Line, CMA CGM, Hamburg Süd, Hapag-Llyod et Arkas.
Le complexe portuaire dispose également d’une Zone franche logistique gérée par sa branche MedHub. Cette plateforme d’échanges propose des avantages fiscaux et douaniers assez attractifs. Elle compte plus de 50 multinationales installées, notamment Bosch, 2M, Decathlon, Adidas, Huawei et Bolloré. L’activité véhicules est quant à elle portée par l’usine Renault Melloussa, qui exporte annuellement 400 000 véhicules depuis le Terminal véhicules de Tanger Med. Le port présente aujourd’hui une capacité d’accueil exceptionnelle de 9 millions de conteneurs, 1 million de véhicules, 15 millions de tonnes d’hydrocarbures, 7 millions de passagers et 700 000 camions.

Tanger Med, phase II

Les travaux d’extension du nouveau port Tanger Med II ont démarré en mai 2010 et portent sur 2 800 m linéaires supplémentaires de quais d’une profondeur de 18 m, leur permettant d’accueillir les plus gros porte-conteneurs au monde. Le port sera doté de deux terminaux à conteneurs (TC3 et TC4), respectivement attribués à Marsa Maroc et APM Terminals, du groupe AP Moller-Maersk. La signature du contrat d’attribution de ce dernier terminal a eu lieu le 30 mars 2016 en présence de Fouad Brini, Président de Tanger Med, et Kim Fejfer, directeur général d’APM Terminals.
Le 22 février dernier, le constructeur chinois ZPMC a livré ses trois premiers portiques « Dual Trolley STS Cranes », considérés à ce jour comme les plus grands du monde. Le démarrage des opérations est prévu pour janvier 2019, ce qui ajoutera une capacité additionnelle de 6 millions d’EVP, soit un total de 9 millions d’EVP pour l’ensemble du complexe industrialo-portuaire. Tanger Med brisera ainsi le monopole du port voisin d’Algésiras en Espagne, pour se hisser parmi les 20 premiers ports à conteneurs de la planète. De quoi accroître encore l’aura internationale du Royaume chérifien.

Retrouvez cet article en intégralité dans CAPECO Africa N° 14