Culture

Destination Dakar : entre business et farniente

Célébrée par les plus grands jazzmen, sublimée par la poésie de Senghor ou chantée par Youssou N’Dour, la capitale du Sénégal n’est pas qu’un chaudron culturel, c’est aussi un haut lieu touristique où il fait bon flâner.

Par Stanislas Gaissudens - © Shutterstock - Dereje

Dakar, installée sur sa presqu’île, semble tendre les bras vers l’Amérique. Cette « Perle de l’Afrique », située à l’extrême ouest du continent, est l’une des métropoles les plus dynamiques de la sous-région. La ville est peuplée de plus d’un million d’habitants, et la vie y est foisonnante et colorée. Sur la place de l’Indépendance, ceinturée par les immeubles, résonnent les klaxons des taxis.
Mais Dakar, aussi bouillonnante soit-elle, vous laissera le temps de souffler, sur une plage ou lors d’une balade autour du lac Rose. La ville tout entière bénéficie de la brise marine, et semble être tournée vers l’océan. Que vous soyez citadin convaincu ou amoureux de la nature, elle ne vous laissera pas indifférent, et le jour de votre départ, sur le tarmac de l’AIBD, vous n’aurez qu’une envie : revenir au plus vite dans le Pays de la Teranga.

Un phare sur l’Atlantique

À Dakar, il est impossible de ne pas voir les Mamelles, les collines jumelles se trouvant à Ouakam, sur la presqu’île du Cap-Vert, non loin du centre-ville. Culminant à 105 m, elles constituent l’un des reliefs les plus élevés de la région. C’est sur la pointe des Almadies, la plus haute des deux collines, qu’a été édifié en 1864 le phare des Mamelles, le plus ancien de Dakar et, dit-on, le plus puissant d’Afrique avec celui du cap de Bonne-Espérance. Son faisceau, allumé de 19 heures jusqu’au petit matin, est visible à 50 km à la ronde. Il permet de guider les bateaux vers le port de Dakar, et constitue également un point de repère pour les avions qui s’approchent des pistes d’atterrissage de l’AIBD. Le phare, entouré de murs blancs, est accessible gratuitement au public. Depuis le sommet de l’édifice, la vue panoramique sur les environs, et notamment l’île de Gorée, est exceptionnelle.
Depuis 2010, les Mamelles sont aussi connues pour le Monument de la Renaissance africaine, une statue haute de 52 m qui ne passe pas vraiment inaperçue. La visite complète permet, grâce à un ascenseur, de pénétrer à l’intérieur de la tête de la statue de l’homme.

Face à la mer

La capitale du Sénégal est également une cité balnéaire. Veillons à ne pas l’oublier. Longeant la corniche, de la presqu’île du Cap-Vert à Ouakam, l’océan offre un sublime panorama, et apporte un peu de fraîcheur. C’est le moment de faire une pause, de s’allonger sur le sable et de se relaxer.
Les plages, publiques ou privées, sont nombreuses autour de Dakar, même si elles ne sont pas les plus réputées du pays. La petite plage des Almadies est sympathique… mais trop petite peut-être pour accueillir la foule. Les amateurs de plongée apprécieront le lieu pour ses rochers abritant de nombreux poissons.
Les jeunes et les surfeurs ont quant à eux l’habitude de fréquenter la plage du Virage, entre Ngor et Yoff, célèbre pour ses énormes vagues. Mais la plus belle plage de la région se trouve sans doute à Gorée, loin du bruit de la ville. L’eau est translucide, et l’ambiance détendue dans les maquis et restaurants situés à proximité.

L’île des mémoires

La petite île de Gorée, à quelques encablures de Dakar, est un havre de paix. Elle fut colonisée dès le XVIIe siècle, d’abord par les Hollandais, puis les Anglais, et enfin les Français, qui tous en firent un lieu stratégique lors des guerres qu’ils se livrèrent durant des siècles. Un port franc fut établi sur le rocher, qui fut très actif jusqu’à la création de Dakar en 1857. Puis, peu à peu, la fonction économique de Gorée fut délaissée.
L’île est surtout tristement connue comme le symbole de la traite des Noirs et, à ce titre, classée au Patrimoine mondial de l’humanité. Moyennant 500 francs CFA, il est possible de visiter la « Maison des esclaves », même si certains chercheurs remettent en cause son rôle réel durant la période esclavagiste.
Les alentours de ce lieu hautement touristique conservent un charme désuet. Ne manquez pas de flâner dans les petites ruelles ombragées, de découvrir le port et de visiter l’ancien palais du gouverneur.

Le lac Rose

Le lac Retba, plus connu sous le nom de lac Rose, situé à une trentaine de kilomètres à l’est de la capitale, est l’un de ses emblèmes. Il fut durant des années le lieu d’arrivée du rallye Paris-Dakar, qui a sans doute contribué à sa renommée.
Il est indispensable aux populations car il représente la première ressource en sel du pays. La forte salinité de ses eaux rend le travail des ouvriers chargés de la récolte extrêmement difficile. Pour éviter que leur peau ne soit brûlée, ils doivent s’enduire le corps de beurre de karité.
Le lac est surtout célèbre pour sa couleur, à laquelle il doit son surnom, et qui varie, selon l’heure de la journée ou la température, entre le gris et le rose. Cette teinte si spécifique est due à une cyanobactérie. La couleur s’intensifie lorsque la salinité augmente, comme c’est le cas les jours de grand vent, ou lorsque le soleil est au zénith. Privilégiez ce moment pour vous y rendre et réaliser de beaux clichés !

Saly, la destination farniente de Dakar

Saly, située sur la Petite-Côte, au sud de Dakar, est depuis les années 1950 le lieu de villégiature favori de la bonne société dakaroise. Il fait bon vivre dans cette station balnéaire. Réputée dans toute l’Afrique de l’Ouest, elle connaît un regain d’intérêt certain ces dernières années. Avec ses hôtels et resorts, ses restaurants, son golf et ses marchés, Saly reste bel et bien « la » destination farniente au Sénégal.

Vamos a la playa !

On vient surtout à Saly pour ses fabuleuses plages de sable fin, bordées de cocotiers à l’ombre desquels il fait bon siroter un jus frais. Saly jouit d’un avantage indéniable par rapport à la côte nord de Dakar, appréciée des surfeurs : les faibles courants permettent la baignade et la pratique de sports nautiques – voile, planche à voile, Jet-Ski ou ski nautique – en toute sécurité.

Nature et authenticité

Bien que Saly accueille des hordes de touristes, le lieu a su conserver une certaine authenticité, et des espaces sauvages subsistent à quelques kilomètres seulement des parasols. C’est le cas de la lagune de la Somone, d’une superficie de 700 ha, située au nord de Saly. Classée réserve naturelle, cette étendue sableuse, bordée de baobabs, est fréquentée par de très nombreuses espèces d’oiseaux : pélicans, hérons, aigrettes et autres flamants roses. Des excursions avec guides sont possibles.

Retour de pêche

Abandonnez quelques minutes votre séance de bronzage et faites un saut, en fin d’après-midi, au port de M’Bour, le second du pays, après Dakar. Au retour de la pêche, le spectacle est saisissant. Des dizaines de pirogues bariolées déchargent leur cargaison sur la plage. Les poissons fraichement pêchés se retrouveront dès le soir dans les meilleurs restaurants de la ville, ou prendront la direction des poissonneries européennes.

Y aller

Dakar
- Air France
Paris CDG - Dakar : 2 vols par jour – Durée : 5 h 45
- Air Sénégal
Dakar - Paris : 1 vol quotidien

Gorée (en chaloupe de Dakar)
Tous les jours de 6 h 15 à 22 h 30 (jusqu’à 0 h 45 le weekend)
Tarifs non-résidents Afrique :adultes 5 000 FCFA – enfants 2 500 FCFA
Tarifs résidents Afrique :adultes 2 000 FCFA – enfants 1 000 FCFA
Tarifs résidents Sénégal :adultes 1 000 FCFA – enfants 500 FCFA

Saly
- Distance de l’AIBD : 27 km (40 min via la N1)
- Distance de Dakar : 85 km (1 h 30 via l’A1)
Pour ceux qui ne sont pas véhiculés, le moyen le plus rapide et le plus économique est de prendre le taxi-brousse depuis la gare Pompiers à Dakar. Mais ce n’est pas le plus confortable. Vous pouvez également prendre un taxi classique ou un minibus.

Dormir

Dakar

Radisson Blu
Le must de la déco contemporaine en front de mer, à 3 km du parc national des îles de la Madeleines et à 12 km de l’aéroport international Léopold-Sédar-Senghor. Les chambres et suites minimalistes sont équipées d’un accès wi-fi gratuit, d’une télévision à écran plat, d’un minibar. Certaines ont vue sur la mer. Parking gratuit, centre de fitness, spa et piscine à débordement dominant l’océan Atlantique. Idéal pour business et détente.
Route de la Corniche Ouest, Dakar 16868, Sénégal
Tél. : +221 33 869 33 33

Terrou-Bi
Dans cet hôtel 5* de 168 chambres situé au cœur de Dakar, le slogan « Venez vivre une expérience unique » n’est pas usurpé. Quatre restaurants, un casino, une plage privée, un business center, une piscine, des boutiques et un centre de fitness viendront agrémenter votre séjour entre deux rendez-vous.
Boulevard Martin-Luther-King, Dakar, Sénégal
Tél. : +221 33 839 90 39

Saly : un hôtel d’exception The Rhino Resort Hotel & Spa
The Rhino Resort Hotel & Spa a été élu trois fois Meilleur hôtel spa du monde ! L’hôtel dispose d’un spa extraordinaire, ses restaurants haut de gamme valent également le déplacement ; Le Bambou s’est vu décerner le 22 juillet 2017 le prix de Meilleur restaurant d’hôtel de luxe d’Afrique centrale et de l’Ouest par les World Luxury Restaurant Awards.
Rue du Karting S/n, Route de Saly, Saly
Tél. : +221 33 957 37 44

Où manger ?

Dakar

Le Lagon
Le Lagon I fut construit en 1956, sur pilotis. Le cadre est superbe, avec une vue imprenable sur l’île de Gorée. La décoration et la structure du restaurant nous transportent dans un bateau de luxe ancré à quai … La carte de poissons est tout simplement géniale et orchestrée par le chef français Alexandre Marinier.
Route de la Corniche Est
Tél. : +221 33 821 53 22

Le Cabanon
Très bel endroit. Magnifiquement situé face à la mer ; bercé par le bruit des vagues. Carte alléchante et audacieuse qui propose d’heureuses associations ! Un compromis entre les cuisines française, sénégalaise et espagnole, dans une version haut de gamme.
Corniche des Almadies, Dakar
Tél. : +221 33 820 43 00

Saly

La Riviera
Ce restaurant est, depuis son ouverture en 2004, une véritable institution. Situé en plein centre-ville de Saly, il dispose de superbes espaces, verdoyants et apaisants. Il propose une cuisine variée de type brasserie. Le soir, l’ambiance musicale est assurée par un orchestre.
Place du Carrousel, Saly Portudal, Sénégal
Tél. : +221 33 957 07 24
lariviera-saly.com